samedi 9 mai 2009

Grippe médiatique contre ceux qui luttent !


Selon des informations de Julie, correspondante d’hns-info au Mexique, le pays est gagné par la psychose et la paranoïa. Pas tant de la nouvelle grippe, dont le nom mute plus vite que le virus, que du délire sécuritaire justifié par une "situation d’urgence".

Dès les premiers cas avérés, le gouvernement de Calderon a lancé une répression féroce sur les indigènes et les communautés zapatistes du Chiapas et de l’Oaxaca.

En effet, une nouvelle loi sécuritaire autorise la police et l’armée, en cas d’urgence, à rentrer dans les habitations et à procéder à des arrestations sans autorisation ni justification.

De plus tous les rassemblements ont été annulés : 1er mai a Oaxaca, 3 mai atenco, etc. Les lieux publics sont fermés. La seule chose qu’il reste à faire c’est aller à la plage. La police est déployée partout et l’ambiance est pesante.[...]

vendredi 1er mai 2009, http://www.hns-info.net/spip.php?article18473

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire