jeudi 18 juin 2009

La grippe A H1N1 : arme biologique ou erreur de manipulation?


-2009 mai juin l'Organisation Mondiale de la Santé Animale déclare que le porc ne joue aucun rôle dans la transmission du virus A H1N1. La grippe est une maladie humaine.

- 2009 30 mai La France prépare un plan de bataille sans précédent pour cet automne, avec, à la clé, une campagne de vaccination obligatoire pour tous les Français de plus de 3 mois. Selon nos informations, l'Etat veut passer commande de 100 millions de doses de vaccin contre la grippe A à trois laboratoires (GlaxoSmithKline, Sanofi et Novartis). Selon le professeur Anne Laude, codirectrice de l'Institut droit et santé à l'université Paris-V-Descartes, "personne n'aurait le droit, sauf dans le cas d'une contre-indication médicale, de refuser de se soumettre à une telle vaccination. S'y soustraire à titre individuel, ce serait prendre le risque de contaminer autrui." (Le Journal du Dimanche)

-2009 28 mai Les Etats Unis pourraient autoriser des "adjuvents" jusqu'ici interdits dans les vaccins pour "booster" le système immunitaire dans la fabrication des vaccins contre la grippe A H1N1. (Reuters)

-2009 Le virus H5N1 est manipulé au laboratoire militarise P4 Merieu de Lyon. " le sujet brûlant de l'heure, ce sont les virus grippaux, le H5N1 aviaire et le nouveau A (H1N1). Que se passerait-il s'ils se combinaient ? Saurait-on faire face ? Une réflexion est en cours pour déterminer s'il est sage d'explorer ces questions en laboratoire, même P4. Un fantasme d'apprentis sorciers ? "La décision de le faire ou non nous dépasse bien largement", répond Hervé Raoul. Elle dépend des sphères ministérielles." (Le Monde)

-2009 27 mai Les analyses génétiques du virus H1N1 responsable de la grippe mexicaine ont révélé l'existence d'un génome totalement original.
"C'est une combinaison génétique que nous ne connaissions pas. »Les souches analysées contiennent du matériel génétique d'origine humaine, porcine et aviaire venant de zones géographiques très différentes (Amérique du Nord, Europe et Asie). Cette hypothèse de croisements multiples qui avait été émise dès le début de l'épidémie est donc confirmée.

-2009 25 mai Leonid Ivachov, ancien chef de la Direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense déclare que"Les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus. " (RIA Novosti)

-2009 15 mai 93% des morts de la grippe se trouvent dans les pays pauvres (Mexique et Costa Rica), 7% dans les pays riches (USA et Canada)

-2009 12 mai Un éminent scientifique ayant participé au développement de Tamiflu indique qu’il est possible que la souche H1N1 « soit le résultat d’expériences en laboratoire ou de la production de vaccins ». Pour le professeur Adrian Gibbs de l’Australian National University (ANU), le virus, qui « s’est échappé d’un laboratoire », est le fruit d’une expérience en laboratoire par la compagnie produisant le Tamiflu. « ”Il pourrait s’agir d’une erreur” survenue dans une usine de vaccin. Il se peut aussi que le virus se soit transmis d’un porc à un autre mammifère ou à un oiseau avant d’atteindre les humains » a-t-il déclaré. ». Il se fonde sur ses recherches personnelles et il a travaillé plusieurs années avec les compagnies qui ont travaillé sur le sujet, notamment la société qui a développé le Tamiflu.

-2009 mai Lors d'une rencontre à New York, les milliardaires les plus influents des Etats Unis, évoquent la question de la surpopulation. Sont présents Bill Gates, David Rockefeller Jr, Warren Buffett,George Soros, Michael Bloomberg,Ted Turner et Oprah Winfrey.Ils se sont rencontrés chez Sir Paul Nurse, prix Nobel et bio chimiste, ce qui peut donner un aperçu des méthodes qu'ils comptent employer pour réduire la population mondiale... (The Sunday Times)

-2009 28 avril La ministre indonésienne de la santé Siti Fadilah Supari déclare à propos de la grippe H1N1 "Je ne suis pas sure que ce virus ait été fabriqué génétiquement mais c'est une possibilité"

- 2009 27 avril/2mai En France la pandémie de grippe est gérée par les mililtaires; elle est dirigée et planifiée par le secrétariat général de la défense nationale. Les opérations de transport (discrètes, sans aucune escorte) sont réalisées entre le 27 avril et le 2 mai. Les cartons sont partis de la pharmacie centrale des armées (PCA) située près d'Orléans, et ont été livrés aux établissements de santé civils : hôpitaux, SAMU ou SMUR (service mobile d'urgence et de réanimation) sur l'ensemble du territoire. (le Monde)

-2009 27 avril D'après le journaliste d'investigation Wayne Madsen, « Un éminent scientifique de l'Organisation des Nations Unies, qui a étudié le déclenchement du virus meurtrier Ebola en Afrique, ainsi que les victimes du VIH / sida, a conclu que le H1N1 possède certains « vecteurs » de transmission qui suggèrent que la nouvelle souche de grippe a été génétiquement fabriquée en tant qu'arme de guerre biologique militaire."
Madsen affirme que sa source de même qu’une autre [source] en Indonésie « sont convaincus que l'actuelle épidémie causée par une nouvelle souche de la grippe porcine dans certaines régions du Mexique et des États-Unis, est le résultat de l'introduction d'un agent pathogène humain fabriqué"

-2009 avril mai
La ville de La Gloria à Perote est une ville d’entreprise décrite dans certains reportages mexicains comme le « point zéro » de la pandémie. L’employeur, Granjas Carroll, est une coentreprise appartenant à la plus grande compagnie productrice de porcs au monde, Smithfield, et à son partenaire mexicain Agroindustrias Unidas de Mexico (AUM). Le projet de Smithfield à Perote comprend 16 fermes et produit annuellement plus d’un million de porcs. Selon des données officielles du Mexique, il n’existe aucune preuve tangible révélant la présence de la grippe porcine dans les porcheries de Perote, c’est-à-dire que les porcs n’étaient pas infectés. Un certain nombre d’autres maladies auraient pu toutefois apparaître dans la population en raison des conditions sanitaires et environnementales dans les agro-industries. La question plus essentielle est de savoir si l’on peut vraiment se fier aux données. (Michel Chossudovsky)

-2009 avril et mai. Graves dissensions à la tête de l'appareil politico militaire américain. Limogeage du général de l’U.S. Army McKiernan, commandant les forces US et l’OTAN en Afghanistan. Attaques de plus en plus violentes de l’ancien vice-président Cheney contre l’administration Obama. Démission du directeur du bureau de liaison militaire de la Maison-Blanche, le 8 mai, à la suite de l’incident, fin avril, de l’avion Air Force One

-2009 avril Dans de nombreux cas, à la fois au Mexique, aux États-Unis et à travers le monde, les données officielles concernant la morbidité et la mortalité n’étaient pas fermement corroborées par des tests en laboratoire du virus H1N1. Un grand nombre de prétendus cas enregistrés résultaient de manipulation de données. Les données mexicaines utilisées par l’OMS pour justifier la pandémie de phase 5 se rapportaient à des cas d’influenza commune plutôt qu’à des cas confirmés d’influenza H1N1. Selon des sources officielles, sur les 159 décès dus à l’infection H1N1 signalés avant la décision de l’OMS le 28 avril, seulement 7 avaient été corroborés par des tests en laboratoire.

-2009 9 avril Le premier cas mortel de la grippe porcine est celui d'Adela Maria Gutierrez Cruz, une femme de 38 ans, admise le 9 avril pour une pneumonie à l'Hôpital général d'Oaxaca, dans le sud-est du pays.Le 13 avril, "la patiente est décédée après une complication diabétique, mais comme son cas était tout à fait particulier nous avons demandé des examens au laboratoire qui a détecté un virus distinct de celui de la grippe saisonnière." C'est seulement le 23 avril que les médecins d'Oaxaca ont appris qu'il s'agissait d'un nouveau virus, quand les laboratoires des Etats-Unis et du Canada l'ont détecté.Le mari d'Adela refuse de parler aux médias. "Le ministère de la Santé a sa version, allez lui demander"

-2009 avril Début de l'épidémie de grippe. De nombreux cas de grippe H1N1 n'ont aucun rapport avec le Mexique et encore moins avec le porc. On signale des cas aux Etats Unis en même temps qu'au Mexique.

-2009 mars avril Les laboratoires Novavax étaient en train de développer un vaccin génétique contre la grippe H1N1 lorsqu' éclate la pandémie.25 mars/14avril 2009: Novavax publie une étude en collaboration avec le CDC sur le premier vaccin contre une grippe pandémique H1N1 de 1918.
Novavax en proie à de graves difficultés financières voit son action augmenter de 529% depuis avril avec l'annonce d'un vaccin contre la grippe H1N1.

-2009 9 mars Mexique Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique. Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

-2008 Des universitaires aux Etats Unis découvrent que trois gènes clés peuvent transformer un banal virus de la grippe en un redoutable tueur

-2008 28 avril, Sanofi Pasteur, la division vaccins du Groupe Sanofi-Aventis, annonce aujourd'hui que le Département américain de la Santé (U.S. Department of Health and Human Services) a réceptionné un nouveau lot de vaccin H5N1 sous forme de concentré en vrac, correspondant à une quantité équivalente à 38,5 millions de doses de vaccin élaborées à partir d'une nouvelle souche de grippe aviaire. Cette livraison, qui s'inscrit dans le cadre d'un contrat pluriannuel signé avec le Département américain de la Santé au titre de son programme de préparation à la pandémie, s'élève à 192,5 millions de dollars et sera comptabilisée au deuxième trimestre 2008.

-2008, avril La ministre indonésienne de la santé Siti Supari cesse de transférer les souches de grippe aviaire au laboratoire américainNAMRU2 tant qu’il ne serait pas prêt à partager les résultats de ses recherches avec l’Indonésie et les autres pays, afin que ceux-ci puissent fabriquer leurs propres vaccins. Un chercheur de pointe au Ministère de la Défense, Isro Samiharjo, a déclare aux auditeurs que le gouvernement US faisait procéder à Los Alamos à l’élaboration d’armes biologiques. Isro appuyait les dires de Siti et dit que ces mêmes échantillons pourraient être utilisés pour développer des armes. Il ajouta qu’un semblable scénario s’était déroulé dans les années 80, lorsque des nuisibles avaient envahi une grande partie des rizières et contraint l’Indonésie à importer des semences de riz –un état de fait qui perdure.

2008 Lors d'un "incident" un coktail génétique de grippes H3N2 et H5N1 sort des laboratoires Baxter.Ce "réassortiment" peut causer une pandémie de grippe. Le produit contaminé, que baxter appelle "matériel viral expérimental" a été fabriqué au centre de recherche de Orth-Donau. Baxter usine ses vaccins de grippe -y compris les vaccins humain de H5N1 pour lequel elle attend une licence rapidement- dans un centre en République Tchèque.Ce processus de mélange, appelé réassortiement, est l'une des deux manières par laquelle sont créés des virus pandémiquesIl a dit qu'il ne pouvait pas révéler plus d'informations parce que cela divulgerait des secrets du processus de fabrication des laboratoires Baxter qui sont protégés par la propriété industrielle.
En 2009 Baxter travaille avec l'OMS pour fabriquer le virus de la grippe H1N1.

-2007 21 morts en Pologne en 2007 suite à un test de vaccin sur la grippe aviaire

-2007 aout La fièvre aphteuse ravage les élevages anglais.le virus de la fièvre aphteuse découvert dans cette ferme de Grande-Bretagne provient d'une souche très semblable à celle utilisée dans des laboratoires de recherche proches de l'exploitation Deux laboratoires sont en cause : situés à Pirbright, l'un est l'Institut pour la santé animale (Institute for Animal Health) qui est géré par le Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC), un organisme gouvernemental, et l'autre est un laboratoire de la société pharmaceutique Merial, propriété du groupe américain Merck et du français Sanofi Aventis. L'éventualité d'une libération dans l'environnement d'agents pathogènes de ce site a surpris les experts en sûreté biologique[4], puisqu'il s'agit d'un laboratoire de type P4, catégorie qui est censée être la plus sûre de tous les niveaux.

-2006 Donald Rumsfeld empoche une plus value de 5 millions de dollars en revandant ses parts dans la société qui a développé le Tamiflu. L'épidémie de grippe aviaire est une bonne nouvelle pour Donald Rumsfeld qui est à la tête de Gilead Sciences, propiétaire des droits du Tamiflu.

-2005 2005: Le Center for Disease Control réalise une combinaison de grippe aviaire, de grippe humaine et de H1N1 pour une étude sur des pandémies qui n'existent pas encore... Le CDC est le principal organisme de santé pubic aux Etats Unis.

-2004 2005 Des échantillons du virus de la grippe asiatique de 1957/58 (H2N2), qui a fait de un à quatre millions de morts, ont été envoyés par mégarde dans plus de 6 400 laboratoires dans le monde. Ces expéditions réalisées par la firme américaine Meridian Bioscience ont eu lieu entre septembre 2004 et février 2005. Aucune explication n’a été donnée par Meridian concernant l’origine de cette bévue qui provoque beaucoup d’émoi dans la communauté scientifique internationale. Meridian Bioscience est un fournisseur de l'armée française.

-2003, des scientifiques de l'armée des États-Unis recrééent le virus de la « grippe espagnole » H1N1 en laboratoire. Malgré la nature dangereuse du virus de 1918, les efforts visant à le reconstruire ont commencé au milieu des années 1990, lorsque le Dr Jeffrey Taubenberger de l'Institut de pathologie de l'armée des États-Unis à Washington a réussi à récupérer et à séquencer les fragments d'ARN viral à partir de tissus préservés de victimes de 1918.

-2003 Le Journal of the Royal Society of Medicine annonce que la grippe peut être diffusé par aérosol.

-années 1990 Dr Jeffrey Taubenberger du US Armed Forces Institute of Pathology commence ses recherches pour ressusciter la terrible grippe H1N1 de1918

-1981 la CIA contamine Cuba avec la dengue hémorragique

-1976 mars, le gouvernement américain lance une vaste campagne de vaccination de la population suite au décès, deux mois plus tôt, d'un soldat atteint de la grippe porcine. La maladie ne s'est finalement jamais propagée. Le vaccin est accusé d'avoir provoqué plusieurs dizaines voire centaines de morts.

-1971 La CIA contamine Cuba avec la fièvre porcine africaine. 500 000 porcs sont abattus. Pour la FAO c'est l'événement le plus alarmant de l'année.

- 1970 à nos jours: "Il est notable qu’un élément constant des travaux français de biodéfense a été et reste les recherches sur la grippe. La grippe est le seul virus sur lequel travaille le CEB. Des recherches sur les infections de la grippe par voie aérienne ont été publiées dès 1974 par des chercheurs du service de santé de l’armée française (14). Plus récemment, le CEB et l’hôpital militaire HIA Bégin, en collaboration avec des chercheurs universitaires, étaient impliqués dans plusieurs projets se concentrant sur le développement de traitements possibles contre les infections de la grippe propagées par voie aérienne (15). Un des volets de ce travail est la surinfection par d’autres pathogènes d’animaux infectés par la grippe (16). Selon une publication récente, une “souris modèle d’infection par le virus létal de la grippe A” a été créée pour ces expériences. Ce type de recherches n’est pas exceptionnel, et les personnels militaires sont autant sujets aux infections par la grippe que le public en général.Unprogramme militaire de recherches sur le traitement de la grippe ou sur sa prophylaxie peut aisément être justifié. Il faut noter, cependant, que le CEB est un complexe dédié à la biodéfense et que l’hôpital militaire Bégin est l’une des trois principales institutions militaires de recherches en biodéfense Il est donc prudent de présumer que ces recherches sur la grippe se consacrent spécialement à la défense biologique. Bien que le virus de la grippe puisse réellement être une arme biologique efficace - en particulier si l’on considère des souches modifiées génétiquement portant des gènes de la souche mortelle de 1918 (17) - il n’est pas, d’un point de vue militaire, le principal agent viral d’armes biologiques. La plupart des experts considèrent d’autres virus tels qu’Ebola, Lassa ou la variole comme des menaces biologiques majeures (18). La question reste ouverte de savoir pourquoi la communauté militaire française de biodéfense a maintenu une attention spéciale sur la grippe, au moins de 1974 jusqu’à aujourd’hui." (sunshine project)

-1957 Le professeur John Oxford des hôpitaux St. Bart's et Royal London soutient que « la pandémie H1N1 de 1957 a probablement commencé lorsque le virus s’est échappé d’un laboratoire » (National Public Radio, 4 mai 2009).

-1918 La grippe A H1N1 dite "espagnole" tue 50 millions de pesonnes. Elle trouve son origine dans une base militaire américaine

1 commentaire:

  1. Depuis plus de cinquante ans les laboratoires Américains et d'autre pays fabriquent des virus, sida (Pour tuer les AFRICAINS), SRAS (Pour tuer les ASIATIQUES), grippe aviaire, pour les plus connus. En fait des psychopathes gouvernent la planète, pas d'empathie, pas de compassion, que des bénéfices par milliard, et bien sur la réduction de 50% de la population mondial.
    Incroyable, mais chacun doit-être conscient qu'ils sont capables de pires encore (le 11 septembre est un bon exemple, CIA et NSA impliqué).
    Réveillez-vous, pour exemple les guerres depuis Napoléon sont financées par les banquiers. Les Rotchilds, les banquiers de Walt Street ainsi que le grand père Busch étaient les banquiers de Hitler. Chacun doit faire son chemin pour découvrir les vérités. Voir mots clés sur Google: Illuminati, Bilderberg, CFR, Nouvel Ordre Mondial ... Nous sommes spectateurs, mais nous pouvons aussi être acteur...

    RépondreSupprimer