mercredi 21 octobre 2009

Sergey Markelov: "En tant que médecin et expert politique , je pense que le virus provient de laboratoires spécialisés dans les armes biologiques"



Le monde au bord de la guerre biologique
Pravda, 14 mai 2009
http://english.pravda.ru/world/americas/14-05-2009/107555-biological_war-0 Version française: http://www.mejliss.com/showthread.php?t=454586
[...]Sergey Markelov, expert et consultant politique, qui s’est rendue dans des laboratoires secrets en Amérique Latine a indiqué dans une interview exclusive au site russe Aif.Ru les raisons pour lesquelles le virus est apparu et son lien avec les armes biologiques.
« Les infections dans le monde apparaissent selon deux possibilités. La première est la mutation naturelle d’un virus, qui s’effectue sans le concours de l’homme. La deuxième possibilité
se produit lorsque un virus apparaît comme une suite de facteurs externes, comme par exemple, une création émanant de laboratoires secrets. » a-t-il indiqué
Voici l’interview de Sergey Markelov
Journaliste:Selon vous, Comment le virus de la grippe porcine est apparue ?
Sergey Markelov:En tant que médecin et expert politique , je pense que le virus provient de laboratoires spécialisés dans la création d’armes biologiques. On n’en aura jamais la preuve, mais de tels laboratoires ont probablement crées le virus de la grippe porcine. Bien entendu, on ne le criera pas sur tous les toits.
Journaliste:Que savez vous des développements des armes biologiques ?
Sergey Markelov:Ces armes sont développées en permanence, nous savons peu de choses à ce sujet. La phase précédente a été un scandale au sujet de la grippe aviaire en Chine.
Journaliste:Ou se situerait le laboratoire en question ?
Sergey Markelov:Il pourrait très probablement être situé au Mexique, là ou la C.I.A pourrait conduire des expérimentations secrètes. De nombreux laboratoires secrets ont toujours existé en Amérique Latine.
Journaliste:J’ai eu l’occasion d’y être affecté pour une mission en qualité de médecin. Il y a de nombreux laboratoires cachés dans la forêt mexicaine. De nombreux laboratoires ont fermés et sont devenus des hôtels.
Journaliste: A quoi ressemblait les bâtiments ?
Sergey Markelov: L’exterieur est entièrement fait de bois, à l’intérieur, ils sont très bien équipées. Ils ont été construits sur des collines de 4 ou 5 mètres de hauteur. Les bâtiments sont parfaitement adapté à l’environnement local, c’est à dire la jungle. Ils sont protégés contre les moustiques et les animaux sauvages.
Journaliste: Combien de personnes travaillent dans ces laboratoires ?
Sergey Markelov: A peu près 30 ou 40 personnes. Je crois que les expériences sont faites sur des espèces d’animaux propre au pays uniquement. Il est peu probable que les animaux testés soient exportés ensuite à l’étranger .
Journaliste: Se pourrait-il que le virus soit un moyen de distraire l’attention de la crise économique mondiale ?
Sergey Markelov:Oui certainement, d’un point de vue de guerre de l’information. La propagande des médias s’est focalisée sur la grippe porcine et la crise économique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire