mercredi 25 novembre 2009

Vaccin: Glaxo Smith Kline sous surveillance



Grippe A H1N1: plus d'allergies graves au vaccin de GSK au Canada, rapporte l'OMS
PsychoMédia - Publié le 24 novembre 2009
http://www.psychomedia.qc.ca/pn/modules.php?name=News&file=article&sid=7337
Un nombre inhabituel de réactions allergiques sévères au vaccin contre le virus de la grippe A H1N1 a été enregistré au Canada où l'administration d'un lot de vaccin de GlaxoSmithKline a été suspendue, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le lot concerné contient 172.000 doses du vaccin (sur 7,5 millions de doses déjà expédiées au pays).

"Les autorités canadiennes mènent les recherches" nécessaires pour établir les causes de ces allergies, a indiqué un porte-parole de l'OMS, Thomas Abraham.


GlaxoSmithKline sous surveillance
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2009/11/24/002-Japon-GSK-rappel.shtml
Le Japon veut envoyer une équipe de spécialistes au Canada pour faire la lumière sur les événements qui ont mené au retrait d'un lot de vaccin la semaine dernière. Le Japon a commandé à la pharmaceutique GlaxoSmithKline, seul fournisseur de vaccin au Canada, suffisamment de doses pour vacciner 37 millions de ses citoyens d'ici mars.
Doses du vaccin contre la grippe A (H1N1)

Les autorités de santé publique du Manitoba disent avoir relevé un taux de réactions allergiques marquées dans un cas sur 20 000 avec ce lot, le 7A, alors que la normale est d'un cas sur 100 000. Elles soulignent toutefois qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer, puisque les réactions ont été de courte durée pour les six personnes touchées, qui sont totalement rétablies.

En Saskatchewan, où 52 000 doses provenant de ce lot ont été administrées, on n'a répertorié aucune réaction grave.

Le fabricant du vaccin antigrippal a demandé aux provinces de ne pas administrer les vaccins de ce lot, livré à la fin d'octobre. GlaxoSmithKline souligne qu'il s'agit d'une mesure préventive, en attendant que des vérifications soient effectuées.

Un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé a précisé mardi que les vérifications des autorités canadiennes étaient faites correctement. Il a affirmé que ce rappel ne mettait pas en cause les recommandations de l'organisme sur les vaccinations à grande échelle, soulignant qu'il fallait d'abord comprendre ce qui s'était passé au Canada.


Rappel et livraison record
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2009/11/20/004-rappel-vaccin-livraison.shtml
Le fabricant du vaccin antigrippal demande aux provinces de retenir un lot de vaccins livré à la fin d'octobre, car il semble causer un taux de réactions allergiques sévères plus élevé que la normale. Glaxo Smith Kline souligne qu'il s'agit d'une mesure préventive, en attendant que des vérifications soient effectuées.
Doses du vaccin contre la grippe A (H1N1)

Les autorités de santé publique du Manitoba disent avoir relevé un taux de réactions allergiques marquées dans un cas sur 20 000 avec ce lot, le 7A, alors que la normale est d'un cas sur 100 000. Elles soulignent toutefois qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer, puisque les réactions ont été de courte durée pour les six personnes touchées, qui sont totalement rétablies.

Du lot problématique, 172 000 doses de ont été distribués dans 6 provinces:

* Colombie-Britannique
* Alberta
* Saskatchewan
* Manitoba
* Ontario
* Île-du-Prince-Édouard

L'Ontario n'avait encore utilisé aucune de ces doses et attend des instructions du fédéral pour les modalités de retour.

Les doses tant attendues

L'Agence de santé publique du Canada annonce la livraison de 4 782 500 doses de vaccins aux provinces et territoires pour la semaine pour la semaine du 23 au 30 novembre. Il s'agit exclusivement de doses avec adjuvant.

Le Québec doit obtenir 1 107 500 doses, ce qui devrait permettre d'accélérer la cadence de la vaccination.


Un lot de vaccins retiré
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2009/11/19/015-vaccin-retire-MAN.shtml

Le Manitoba a décidé de retirer un lot de vaccins auquel a été associé un taux particulièrement élevé d'effets secondaires.
Doses du vaccin contre la grippe A (H1N1)

Sept personnes ont subi un choc anaphylactique après avoir reçu le vaccin. Elles ont toutes été soignées rapidement et s'en sont tirées sans aucune séquelle.

Il semble que ces incidents soient liés à un lot de 63 000 doses de vaccin. Ce lot a été mis de côté le temps que les autorités médicales fassent une enquête, notamment auprès de la société GlaxoSmithKline, qui produit le vaccin.

4 commentaires:

  1. Il y a un peu d'incohérence dans vos textes précités. D'une part on mentionne que c'est l'Alberta qui a décidé de retiré une certaine quantité de vaccins suite à 6 ou 7 (ça dépend des versions) réactions anaphylactiques, puis d'autre part on nous dit que c'est Glaxo qui recommande de ne pas injectés un certain lot de 172 000 vaccins qui pourraient être dangereux et occasionner des réactions allergiques et finalement sur ces 172 000 qui devaient être retirés le 18 novembre (date à laquelle Glaxo aurait avisé Santé Canada), il n'en resterait que 15 000 doses puisque les autres ont tout de même été administrées. Méchant mik mak!

    RépondreSupprimer
  2. "Il y a un peu d'incohérence dans vos textes précités".
    C'est bien pour cela que j'en mets plusieurs, c'est parce que la version officielle des événement est elle même incohérente. Il semble que ce soient les autorités locales au Canada qui ont interféré dans le processus de vaccination décidé entre le gouvernement et le fabricant.

    RépondreSupprimer
  3. je ne sais pas ce qui est dangereux? de croire ce qui dit un gouvernement ,les médias ou les labo "vaccin" .mes attention les 3 sont liée

    RépondreSupprimer
  4. je doute de l'efficacité de se vaccin surtout en provenance de ce laboratoire qui ne donne aucune garantie a ce produit nouvellement tester.

    RépondreSupprimer